Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

28 semaines plus tard

Publié le par luluninette

 

28 semaines plus tard

Un virus atteint Londres en transformant  ses habitants en montres sanguinaire. Le virus une fois éradiqué - Une repopulation des lieux est possible pour peu à peu revenir à une vie normale mais placée sous étroite surveillance.

Don et ses 2 enfants ont réussi a échapper au virus et surprise de taille, son épouse qu'il croyait perdue est retrouvée miraculeusement sauve.

J'ai trouvé le début excellent et les courses pour tenter de garder sa vie sauve halletantes et complèment effrayantes.  Mais une fois fixée sur le sort de Robert Carlyle, le film perd un peu de son intérêt.

Le casting est pertinent comme dans toutes les productions DNA mais Boyle pourrait revoir ses ambitions à la hausse car certaine mécaniques sont déjà clairement repérables dans Sunshine - comme la caméra prise de panique pour affoler le spectateur qui reste diverti mais reste en droit de s'attendre à mieux de la part de Boyle, ici producteur exécutif avec Alex Garland  -

Je souhaite retrouver, dans un avenir très prochain, un Robert Carlyle au sommet comme à l'époque de Carla's song. Il mérite tellement mieux !!!!



Publié dans Cinéma

Partager cet article

Repost0

Le Goût de la vie ( No Reservations)

Publié le par luluninette

Le Goût de la vie - Affiche française

J'ai passé un moment tout a fait charmant, en allant voir ce film. Il raconte l'histoire de Kate, chef cuisinière de talent qui reçoit la garde de sa nièce après le décès de sa soeur. Ici, la cuisine est mise en avant comme outil thérapeutique. Le film est bourré d'humour et de lyrisme. On surfe sur la mode du plaidoyer en faveur de la nourriture de qualité avec Ratatouille pour le bonheur de nos mirettes et de notre imagination.

A noter que Luciano Pavarotti fait partie de la BO du film. Humble hommage au maestro qui vient tout juste de disparaître. Nessun Dorma, morceau en question dans le film est plus qu'approprié (décidement : Bilan de semaine dernière cathastrophique avec en plus les disparitions de Jacques Martin et Super Nana !)

Cela mis à part, Catherine Zeta-Jones est fidèle à elle même dans sa composition tandis qu'Aaron Eckhart et Abigail Breslin forment un tandem bien divertissant.



Publié dans Cinéma

Partager cet article

Repost0

Mes dernières toiles

Publié le par luluninette

  • La Vengeance dans la peau

La Vengeance dans la peau

  Dans ce 3ème volet Jason Bourne est plus traqué que jamais, car il bien placé pour mettre à mal le grand projet de tueurs spécialement orchestré par la CIA.

 Le tout est filmé de manière abrupte et sacadée mais c'est avec plaisir que l'on retrouve l'agent Bourne dans sa quête perpétuelle pour retrouver enfin sa véritable identité. Franka Potente est à regretter cependant. Un quatrième volet est en préparation, alors, patience ....

 

  • Hairspray

Hairspray 

A voir pour la prestation de John Travolta qui nous offre la rare occasion de le voir excercer son talent de grand danseur - Le tandem qu'il forme avec Christopher Walken : c'est du grand divertissement. Personnellement, la seule chanson de la comédie que je garde en mémore est "Good Morning Baltimore". Pour le reste, nous sommes loin d'égaler Grease. Mais le tout reste agréable à regarder.

 

  • Ratatouille

Ratatouille 

Rémy n'est pas un rat comme les autres, il est passionné par la cuisine et à un goût sure. Sa rencontre avec Linguini va bouleverser sa vie et il va se mettre à la quête de son rêve : être un chef de renom comme l'était le chef Gusteau.

- (Un pur régal ! Un peu de douceur dans un monde de brutes.On en redemande) -

 

 

  • Les 4 Fantastiques et le surfer d'argent:

Les 4 Fantastiques et le Surfer d'Argent - Affiche française

 

  •   Die Hard 4:

Die Hard 4 - retour en enfer

 
John MacClane doit remettre aux autorités un hacker de génie alors qu'un terroriste organise un block-out total au niveau du réseau informatique et satellitaire au conséquences catastrophiques. 
 
Telle est la trame du dernier Die Hard qui se laisse regarder avec plaisir comme un véritable divertissement
 
Les mauvaises langues se demanderont spontanément, alors si Bruce Willis est encore capable d'endosser à nouveau le rôle du dit MacClane 12 ans après la sortie du dernier opus, et on peut affirmer bel et bien qu'il n'a pas a en rougir et loin de là.
 
La bonne surprise de cette aventure est le tandem Willis-Long qui se complètent on ne peut mieux.
 

Publié dans Cinéma

Partager cet article

Repost0