Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Into the Wild

Publié le par luluninette

Into the Wild

Chris, fraichement diplômé, étouffe dans sa cellule familiale. Il est épris d'espace et n'aspire qu' a une chose: se détacher de tout biens matériels et vivre libre sans attache. Un nouveau départ rime à se créer une nouvelle identité: celle d' Alex Supertramp. Cette quête d'idéal voudrait le mener à partir à l'aventure  jusque vers l'Alaska, mais elle le conduira vers un voyage jusqu'au bout de lui-même. Aussi noble soit son projet, et aussi réfléchi soit-il, cela ne veux pas dire pour autant qu'il soit pour autant à l'abris d'une erreur de jugement et de la fatalité....

Sean Penn réussi un coup de maître avec un Into the Wild plein de poésie qui prend le temps de mesurer . Bravo à Emile Hirsch qui tient le rôle principal en se montrant aussi convaincu que convainquant avec un engouement des plus persuasifs. Hirsch était opparavant remarquable aux côté de Heath Ledger en skateur des 70's dans Les Seigneurs de Dogtown (diffusé il y a peu sur Canal).

La musique au son folkeux d'Eddy Vedder donne toute sa dimension à l'image et transporte avec efficacité le spectateur.

Je me suis embarquée dans cette aventure en la sachant réelle, mais sans rien connaître du funeste destin du protagoniste principal.Je m'attendais à un happy-end vu la force d'obstination cet "Alex Supertramp". On peut certes critiquer les  choix extrêmes  prix par Christopher McCandless, mais saluons son envie de retourner aux choses essentielles - Profiter de l'instant présent. Le film donne à cogiter. L'année ciné 2008 commence fort. Je me suis déjà ruée sur la BO et vais acheter le livre de Jon Krakauer dont est tiré le film.



Publié dans Cinéma

Partager cet article

Repost0

Atonement (Reviens-moi)

Publié le par luluninette

REVIENS-MOI

Dans les années 30, Robbie et Cécilia voient leur histoire contrariée par les dires de Briony (soeur de Cécilia0) âgée de 13 ans, à la suite d'une soirée qui tourne au drame. Envoyé en prison, Robbie a la possibilité d'en sortir en s'engageant dans l'armée. Pour Briony, s'en suit un long calvaire pour elle rimant à trouver un moyen efficace pour absoudre sa faute aux conséquences dramatiques et glauques.

Étoile Étoile Étoile

Le film, tiré du livre Expiation de Ian McEwan (qui est également ici producteur exécutif ), est une belle réussite qui vaut surtout pour ses décors ou costumes des année 30 très soignés. L'éloge fait à Quai des brumes et a sa réplique culte fait très plaisir. Il ne va pas sans dire, que James McAvoy confirme son talent par un jeu très naturel servi par un regard aussi peu commun que celui de Cillian Murphy. L'apparition éclaire, mais néanmoins surprenante de Jérémie Renier est remarquable.

Saluons les performances des 3 actrices qui interprètent brillamment le personnage de Briony à travers les âges pour permettre de lui donner toute l'importance qui est la sienne même si elle est volontairement mise en retrait de par son rôle de narratrice et par la tragédie de Cécilia et Robbie.

Le film prend toute sa dimension lorsque Vanessa Redgrave fait son apparition pour dévoiler la vraie Briony et expliquer sa véritable histoire. Les indications spatio-temporelles sont capitales. Le sujet du non-dit ou des actes manqués sont habilement traités et un vibrant hommage est rendu aux soldats qui se sont engagés dans la guerre. Accessoirement, Atonement, nomminé 7 fois, est le grand favoris des Golden Globles (privés de cérémonie à cause de la grève des scénaristes) dont ont devrait avoir le palmarès ce lundi.

Étoile Étoile Étoile

Keira Knightley

atonement

Atonement



Publié dans Cinéma

Partager cet article

Repost0