Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crawl

Publié le par Lulu Cineaddict

Un ouragan s’abat sur la Floride et Haley doit retrouver son père qui ne donne plus de nouvelles. Elle va dans leur ancienne maison, où elle retrouve son chien et le portable de son père et va s'en suivre une recherche dans le sous-sol qui prend l'eau . Une fois son père retrouvé, ils vont devoir faire face à la menace d'aligators.

Le film est une agréable surprise, rafraîchissant par des temps caniculaires ! On adore le chien qui je crois si j'ai bien compris s'appelle Sugar ! Les scènes dans le sous-sont oppressantes à souhait et sombres à souhait et les scènes dans l'eau sont très bien filmées. Les personnages sont mordus tellement de fois qu'on se demande comment ils vont s'en sortir vivants. Le film vaut pour son ambiance inquiétante créée avec le bon savoir-faire par Alexandre Aja. Maintenir l'intérêt du film a été pour moi le plus grand défi du réalisateur et il l'a réussi. Le sujet est difficile à la base.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

Vita & Virginia

Publié le par Lulu Cineaddict

Vita et Virginia raconte la rencontre de Vita Sackville-West et Virginia Woolf  en 1922 et tout ce qui va suivre et conduire à la rédaction de "Orlando", le premier succès littéraire de Virginia Woolf.

Le film ne m'a pas plu plus que cela. J'ai trouvé étrange de mettre de la musique un peu électro en fond sonore même si ça n'était pas mauvais à écouter et pourtant je suis habituée à ce type d'exercice ayant vu par exemple le film de Baz Luhrmann "Gatsby Le Magnifique"que j'ai pourtant adoré. C'est peut-être pour donner une certaine modernité au film, mais je suis passée à côté. Cela dit Gemma Arterton et Elizabeth Debicki sont loin d'être mauvaises dans leurs rôles. Le rôle de Virginia Wolf est intéressant à jouer du fait de ses névroses. Les décors et les costumes sont très beaux. On passe peut-être à côté à cause du caractère infidèle de Vita. On retrouvera avec plaisir prochainement Gemma Arterton dans "My Zoe" de Julie Delpy et Elizabeth Debicki dans "Tenet" de Christopher Nolan.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

Ibiza

Publié le par Lulu Cineaddict

Carole est divorcée et en couple avec Philippe. Pour motiver le fils de Carole à travailler pour réussir son Bac, Philippe propose que s'il réussit son Bac, ce sera à Julien de choisir la destination des vacances. La famille recomposée s'envole donc pour Ibiza où des surprises les attendent pour tisser des liens.

Le film n'est pas la catastrophe annoncée. Ce film n'est pas non plus la comédie de l'année. C'est marrant de voir Clavier se lâcher. Lui, qui a pris l'habitude de jouer les bourgeois ces derniers temps. Il est touchant à essayer de trouver sa place dans sa nouvelle famille. Vu avec des amis qui ont bien rigolé. Surtout quand la famille part de chez Tara. Il y a quelques instants de musiques sympathiques avec Mika, Joan Jet, et les Scorpions.

 

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Le Roi Lion (2019)

Publié le par Lulu Cineaddict

Le Roi Lion est une version live du film d'animation de 1994 qui raconte l'histoire de Simba le lion qui doit trouver sa place dans le cycle de la vie après la mort de son père.

Le film est une petite merveille pour les yeux et on en prend vraiment plein les mirettes. Il a été fait dans le respect du dessin animé et c'est tant mieux. On retrouve les titres phares qui ont fait le film avec des nouveautés comme le "Never too late" d'Elton John ou "Spirit" de Beyoncé. La scène de présentation du lionceau est magnifique comme tous les lions splendides d'ailleurs. On conserve la drôlerie de Timon et Pumbaa. Le doublage est très bien fait. Côté casting, on retrouve Jean Reno dans le rôle de Mufasa. Cette version plus réaliste est une réussite.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

L'oeuvre sans auteur Parties 1 et 2

Publié le par Lulu Cineaddict

Dresde,1937. Kurt, dès le plus jeune âge est encouragé par sa tante Elisabeth à dessiner et va avec elle a une exposition sur l'art dégénéré dans une Allemagne nazie. Une de ses grande blessure sera que sa tante aura perdu la tête et, atteinte de schizophrénie, elle sera conduite à la chambre à gaz. Entre temps Kurt va travailler son art et faire des pancartes. Il sera soutenu pour étudier l'art. Il va exceller dans le réalisme socialiste et va rencontrer Ellie qu'il va aimer passionnément. Le père d'Ellie (qui n'est autre que celui qui a ordonné l'exécution d'Elisabeth) désapprouve leur couple et va la pousser à avorter. Sentant le vent tourner, Kurt et Ellie vont décider de passer à l'ouest, là où l'artiste va devoir se trouver pleinement.

Le film bouleverse et a beau durer 3 h en comptant les deux parties, on ne s'ennuie pas une seconde. Tom Schilling est magistral dans son rôle qu'il a l'occasion de développer à souhait car l'action de passe sur une trentaine d'années, ce qui rend la chose encore plus intéressante vu que l'on tient compte des bouleversements historiques en Allemagne. L'histoire d'amour de Kurt et Ellie est forte et magnifique. C'est un plaisir de voir Kurt se réaliser à la fin dans le photoréalisme et la réaction du personnage du Professeur Seeband quand il voit les oeuvres de Kurt explique tout. Les costumes sont magnifiques. Les décors. Les bus. Le film a été parmi les nommés pour l'Oscar 2019 du meilleur film étranger et également pour les Golden Globes ! On ne comprend pas pourquoi le film n'a pas remporté de statuettes. Il figure désormais en pole position parmi mes plus grand coups de coeur de l'année. Pour les amoureux de l'Art. J'aime de plus en plus le cinéma allemand.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-Annonce du film

Partager cet article

Repost0

Loin de la foule déchaînée

Publié le par Lulu Cineaddict

Le film date de 2015. Il raconte l'histoire de Bathsheba Everdene qui est une femme indépendante et forte dans la campagne anglaise de l'époque victorienne et ne pense que très peu au mariage juqu'au jour où elle reçoit une proposition du berger Gabriel Oak qu'elle refuse. Elle hérite de la ferme de son oncle et retrouve Gabriel qui a tout perdu mais sauve sa ferme d'un incendie. Elle l'embauche et ensemble ils remettent la ferme sur les rails. Elle ne peut plus épouser Gabriel qui n'a plus la situation d'avant et sur un coup de tête envoie une carte de la St Valentin à Mr Boldwood sans rien éprouver pour lui. Mr Boldwood fait sa déclaration et accepte de l'attendre. Un revirement de situation va s'opérer lorsque Bathsheba va rencontrer le sergent Franck Troy qui lui fera connaître bien des déconvenues.

Le film nous fait nager en plein drame romanesque et on adore cela. Matthias Schoenaerts est impeccable dans son rôle de Gabriel, gentleman farmer soucieux des convenances et qui va droit dans ses bottes. Cela lui confère, mine de rien, un côté sexy. Gabriel est là, présent, d'une dévotion sans borne, sans rien attendre en retour. Pourtant, il prévient Bathsheba, qu'un jour, il lui faudra partir. On aime le personnage de Bathsheba proposé par Carey Mulligan parce qu'elle se veut libre et est résolument moderne pour l'époque. Les décors et les costumes sont somptueux. Michael Sheen est très bien dans son rôle d'amoureux qui finit par perdre la tête. Le personnage de Tom Sturridge devient énervant par son mépris. On adore Vieux George le chien !

 

Image : Allociné

Image : Allociné

La Bande Annonce de "Loin de la foule déchaînée

Partager cet article

Repost0

Annabelle 3 La Maison du Mal

Publié le par Lulu Cineaddict

Les Warren ramène la poupée Annabelle chez eux. Le démon est maîtrisé en l'enfermant dans une vitrine dans la salle dédiée aux objets possédés. Un article paraît sur eux et leur fille Judy est la cible de moqueries et personne ne veut venir à son anniversaire. Les Warren doivent s'absenter et la confient à leur baby-sitter, Mary Ellen. Mary Ellen est amie avec la voisine qui va se montrer très curieuse et vouloir toucher aux objets de la pièce interdite.

Le film est bien réussi car il fait bien sursauter sur son siège. On aime bien retrouver Patrick Wilson et Vera Farmiga mais ils ne jouent que brièvement dans le film, et c'est un peu dommage, même s'il le fallait pour les besoins de l'histoire. Le personnage de Judy est intéressant car bien que toute jeune, elle s'y connait déjà dans le domaine de ses parents. J'ai été bien prise au jeu de ce qui se passe dans la pièce des objets. Le film est à voir en salle ICE ce qui est mieux pour l'ambiance.

 

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

Anna

Publié le par Lulu Cineaddict

Anna est paumée et remplit un formulaire pour s'engager dans la marine puis se retrouve recrutée par le KGB. La CIA suit bientôt ses activités mais elle n'aspire qu'à une chose : être libre. Une liberté qu'elle va devoir marchander.

Un autre film de femme forte signé par Luc Besson qui peine ici à renouveler le genre. Pour autant, le film se laisse suivre si on en attend pas des miracles. . Parlons de la force de la force du film qui est d'avoir Helen Mirren et surtout Cillian Murphy qui fait tout l'intérêt du film à mes yeux. Cillian Murphy est vraiment intéressant dans son rôle de patron qui se fait un peu avoir par ses sentiments. Et dire que je ne l'ai pas vu encore dans sa série, Peaky Blinders ! Il faut que je rattrape ceci de toute urgence. Sacha Luss est efficace dans son rôle. La musique, pourtant faite par Éric Serra est décevante parce qu'elle ne marque pas, elle n'est pas accrocheuse. Cela dit le film n'est pas si mauvais qu'annoncé. À voir pour Cillian !

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

Spiderman : Far From Home

Publié le par Lulu Cineaddict

Pour Peter Parker faire le deuil de Tony Stark est difficile. Pour autant la vie reprend ses droits. Il doit partir pour un voyage scolaire avec sa classe. Nick Fury le contacte et lui met la pression en le désignant comme successeur de Stark avec des lunettes spéciales dotées d'E.D.I.T.H, un programme d'intelligence artificielle. Spiderman va devoir faire face aux Élémentaux mais sera aidé de Mystério qui cache bien son jeu.

J'ai eu très peur en allant voir le film que cela ne se transforme en bluette pour adolescents, mais finalement cela a été grâce à la présence de Jake Gyllenhaal qui donne au change. Ceci dit je pense qu'il va quand même être très difficile de remplacer Robert Downey Jr. dans le futur et qu'il va manquer. Il avait un côté fédérateur. Mais il faut faire confiance aux équipes Marvel pour le développement du personnage de Peter Parker qui prend bonne route ici. Tom Holland s'en sort bien. Cette fois-ci rester jusqu'à la fin du générique est indispensable.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

Yesterday

Publié le par Lulu Cineaddict

Jack Malik est un musicien qui n'arrive pas à percer et qui pense laisser tomber pour être professeur. Un incident fait que Jack est le seul a se souvenir des Beatles comme s'ils n'avaient jamais existé pour les autres. Le jeune homme va décider de faire connaître leur musique en se l'appropriant et devenir célèbre.

L'idée de départ du film est excellente. Que serait le monde sans les Beatles ? La réponse est sans aucun doute : bien morne ! J'avais un peu peur du résultat du casting avec Himesh Patel mais, j'ai eu tort car le personnage de Jack Malik s'avère bien sympathique et est bien interprété. Lily James ne déçoit pas non plus. Ed Sheeran fait preuve d'une belle auto-dérision pour son rôle. Danny Boyle fait une agréable et jolie surprise en invitant un de ses acteurs fétiches à faire une apparition marquante sur laquelle je ne dirais pas plus pour ne pas gâcher son effet de découverte tellement elle est géniale et émouvante. L'acteur est méconnaissable et nous fait l'adorer d'avantage ! Il a fallu que j'aille sur Allociné pour savoir qui cela pouvait bien être. Après, tout cela prend tout son sens et rend le film génial.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0