Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au nom de la terre

Publié le par Lulu Cineaddict

Au nom de la terre, c'est l'histoire de la famille Jarjeau, une famille de paysans de 1979 à 1999. En 1979, Pierre Jarjeau reprend l'exploitation familiale avec l'idée de s'agrandir et de se moderniser. Très vite, il va se laisser entrer dans la spirale d'un monde en constante mutation et se retrouver dépassé.

Un film aussi nécessaire que bouleversant. Le réalisateur, Edouard Bergeon, raconte la propre histoire de son père. Une histoire qui prend aux tripes et à laquelle il est impossible de ne pas être touché. Le casting complet du film est impressionnant. Guillaume Canet est inoui dans son rôle, qui, je pense est celui le plus fort qu'il ait eu jusqu’à présent. On ne peut que constater la ressemblance frappante de Guilllaume Canet avec Christian Bergeon dont on parle dans le film. On ressort de la séance chamboulé mais on se dit que c'est normal et qu'on ne peut plus ignorer la souffrance des paysans qui font un métier admirable. Il fallait faire ce film. Le film est triste mais il y a aussi énormément d'amour qui transparaît tout au long. Il y a de magnifiques plans d'extérieur, je trouve. C'est émouvant de voir jouer encore Rufus.

Au nom de la terre

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Le son du jour ~ Renee Zellweger et Sam Smith - Get Happy

Publié le par Lulu Cineaddict

Extrait de la Bande Originale du film Judy sur Judy Garland qui sort le 15 janvier 2020

Partager cet article

Repost0

Ad Astra

Publié le par Lulu Cineaddict

Le Major Roy McBride est sollicité pour une mission spatiale top secrète qui consiste à retrouver son père disparu sur Neptune. Avant d'arriver à destination il devra faire escale sur la Lune pour garder toute discrétion puis sur Mars. Pour lui son père est mort depuis longtemps mais il va bientôt avoir la preuve qu'il est encore en vie. Va-t-il réussir sa mission périlleuse ?

 J'ai bien aimé Ad Astra car je lui ai trouvé plein d'audace. James Gray est un visionnaire. Imaginer un monde où l'homme a colonisé la Lune et Mars, il fallait oser le faire et le réalisateur l'a fait pour nous alors que cela paraît encore tellement impensable. Cela passe finalement comme une lettre à la poste. Imaginer des pirates sur la Lune avec une course poursuite mémorable à la Mad Max, James Gray l'a fait. Le titre du film est splendide. Les personnages de Brad Pitt et Tommy Lee Jones sont intéressants avec leurs vies consacrées à l'exploration spatiale notamment pour voir s'il y a d'autres formes de vie dans l'univers en ce qui concerne Clifford McBride. Les rapports père-fils sont intéressants. Roy McBride ne veut pour autant pas reproduire les mêmes erreurs que son père et mener une vie différente. Pour autant, ils ont beaucoup de points commun sans se connaître vraiment. Le film ne manque pas de son lot de tragédies. Roy est amené à faire des choix discutables sans en avoir le choix. Brad Pitt est magnifique dans son rôle. On aime le voir calme et posé, réfléchi même si ce n'est pas le cas pendant toute l'aventure. Liv Tyler a un rôle aux antipodes de celui d’Armageddon.

Image: Allociné

Image: Allociné

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Ça Chapitre 2

Publié le par Lulu Cineaddict

Vingt-sept ans ont passé depuis que les "ratés" ont combattu Ça et Ça est de retour. Mike prévient ses amis de la nouvelle. Ils s'étaient promis de revenir à Derry si Ça revenait. Tout le monde répond présent (mais perturbés) sauf Stan qui fait le choix de se suicider en apprenant la nouvelle. Ils se rendent compte qu'en partant de Derry, chacun à tout oublié de ce qu'il s'est passé. Pour le combattre Ça, chacun va devoir retrouver son artefact.

J'avais beaucoup aimé le premier chapitre de Ça que j'ai vu parce que j'avais une grosse attente par rapport au deuxième. Le casting très prometteur du Ça Chapitre 2 avait éveillé mes envies de ciné. Jessica Chastain et surtout James McAvoy présents dans cette adaptation de l'oeuvre de Sephen King ! Il ne m'en fallait pas plus pour m'emballer. Qui plus est, il y avait aussi Jay Ryan qu'on avait beaucoup aimé dans la série Beauty and The Beast. J'avais de bonnes espérances pour le film. 

Au final, je suis très mitigée par le résultat du film. Les effets spéciaux déçoivent un peu je trouve, parce que trop gros et qu'on les voit venir. Comme dans la scène des visions d'horreur dans le restaurant chinois ou les effets sont grotesques. Grippe Sou ne fait plus trop peur même avec des pattes d'araignée géante. Dans le premier chapitre les effets sont plus fins et passent bien. Je n'ai sursauté qu'une fois dans le film et je ne me souviens plus à quel moment.

Il y a cependant des points positifs au film. Je ne me suis pas ennuyée, pendant toute la durée du film qui est pourtant longue. On adore le moment où Beverly visite son appartement. Les flash back sont intéressants. L'histoire de Ben et Beverly est belle et celle de Richie et Eddie est touchante. Stan est émouvant. On a vraiment droit à une belle histoire d'amitié. La fin du film est très réussie. Je trouve. Aux dernières nouvelles un chapitre 3 est en cours de réflexion. Je serais pour ma part partante pour une suite mais y a-t-il matière pour qu'elle soit bonne ?

Ça Chapitre 2

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Ça

Publié le par Lulu Cineaddict

En 1988, Georgie disparait, victime de Grippe-Sou le clown. Un an après, le clown continue de faire des ravages et les disparitions se succèdent sans que l'on résolve le problème. Bill est bien déterminé à retrouver son frère car il porte en lui un poids de culpabilité. Avec ses copains Richie, Eddie, Stan,Mike, Ben et Beverly, ils forment le club des ratés et voient des choses horrifiques et étranges qu'ils sont les seuls à voir. L'été est là et ils vont tout faire pour retrouver la trace de Georgie. Terrorisés par Grippe-Sou, ils vont devoir faire face.

J'ai beaucoup aimé cette adaptation de Ça de Stephen King version 2017. Il était temps de faire quelque chose au goût du jour. Les personnages sont intéressants car ils ont tous une histoire douloureuse qui fait qu'on est touché d’emblée par l'histoire. Les effets spéciaux sont réussis (comme ceux de la scène de la salle de bain de Beverly) et collent avec les peurs des enfants qui sont vraiment sombres pour leur jeune âge. Ça manipule l'esprit des enfants avec leurs peurs. Le maquillage de Bill Skarsgård est une réussite et colle bien avec le côté multi-facettes du personnage. Les scènes dans la maison de Grippe Sou sont bien faites. Avant toutes choses, le film raconte une belle histoire d'amitié. Ils se soutiennent, coûte que coûte, dans l'adversité. Leur force c'est d'être ensemble. On aime, côté musique, la référence aux New Kids On The Block, et le fait que The Cure fasse partie de la bande originale avec leur titre Six Different Ways. Le film laisse tout de suite penser à de bonnes choses pour le Chapitre 2. Il est indispensable de le voir avant. Je ne manquerai pas de vous donner mes impressions sur le Chapitre 2 lors de mon prochain billet.

Ça

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Le son du jour ~ Liam Gallagher - Why me ? why not.

Publié le par Lulu Cineaddict

Liam Gallagher est de retour avec un nouvel album après 10 ans d'absence. Le résultat est toujours efficace avec ici le titre "Why me ? Why not"avec ici le titre "

Partager cet article

Repost0

Music Of My Life

Publié le par Lulu Cineaddict

1987.Luton. Javed trompe son ennui et les soucis de racisme grâce à l'écriture de poèmes et voit sa vie bouleversée lorsqu'il découvre la musique de Bruce Springsteen et ses textes. Il n'aspirera dès lors qu'à une chose, c'est devenir écrivain. Un choix à mille lieux de ce que sa famille pense pour lui alors qu'il doit faire des efforts pour l'aider financièrement puisque c'est la crise. Il sera soutenu par son voisin et sa professeur d'anglais Mme Clay.

Un feel good movie efficace porté avec enthousiasme par un talentueux Viveik Kalra qui devrait continuer à faire parler de lui après le film. Music Of My Life raconte une belle histoire d'amitié. Le film permet de décortiquer bel et bien les textes de Springsteen qui sont si importants qu'ils méritent d'être mis à l'honneur et de s'y attarder. Un seul visionnage ne suffit pas pour mesurer toute l'étendue de l'oeuvre de Springsteen quand on est novice en la matière. On se rend compte réellement comme Springsteen est un essentiel qui fait du bien. On aime bien Hayley Atwell dans son rôle de professeur d'anglais. On adore le tableau fait sur la chanson Born to run qui n'est que pure énergie. A la sortie du film, j'ai fait l'acquisition des Greatest Hits du Boss. Le film est tellement positif. Parmi mes chansons préférées figure donc Born to run, The River, Hungry Heart, Born in the USA, My Hometown et Dancing in the Dark. La Bande-Originale est géniale car elle reprend le meilleur des musiques des années 80. On y retrouve entre autres Level 42, A-ha, Pet Shop Boys.

Music Of My Life

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Le Son du jour~ Bruce Springsteen - Born to run

Publié le par Lulu Cineaddict

Extrait de la Bande Originale du film "Music Of My Life"

Partager cet article

Repost0

Les Hirondelles de Kaboul

Publié le par Lulu Cineaddict

Kaboul, 1998. La ville est en ruine et sous le régime des talibans. Mohsen et Zunaira veulent encore croire en leur liberté en enseignant mais Mohsen va commettre un geste irréparable qui va le bouleverser profondément et tout changer. Ils ont pour ami Atiq, gardien de prison qui a du mal à gérer la pression et qui a sa femme malade d'un cancer incurable. Un drame survient et Zunaira est emprisonnée et risque l'exécution si Atiq ne fait rien pour l'aider.

On est bouleversé par l'histoire et la beauté des aquarelles qui n'épargne cependant pas le côté cru de la chose. Le fait que les dessins soient fait à l'aquarelle rend le film totalement singulier. Le fait de s'être inspiré des acteurs eux-mêmes pour faire les dessins des personnages donne une dimension spéciale au final. Il y a un véritable devoir de mémoire nécessaire qui est exercé ici. On a un beau message d'espoir à la fin tout de même.

Les personnages sont vraiment touchants et ont leur complexité mais ont tous au fond un point commun, ils veulent être libres. Le projet d'enseignement de Mohsen et Zunaira est magnifique. Le travail de Zabou Breitman et de Eléa Gobbé-Mévellec est une réussite et inoubliable.

Allociné raconte des anecdotes intéressantes. On doit le film à la maison de production Les Armateurs à qui on doit les Triplettes de Belleville et Ernest et Célestine. Eléa Gobbé-Mévellec qui a travaillé auparavant sur Ernest et Célestine et a été selectionné sur le projet des Hirondelles de Kaboul pour son magnifique travail de lumière. Le jeu des comédiens a été primordial lors du tournage qui a été fait costumé comme une pièce de théatre et fait avant le travail d'animation.

Les Hirondelles de Kaboul

Partager cet article

Repost0

Le son du jour ~ A-ha - Take on me

Publié le par Lulu Cineaddict

En l'honneur de l'Anniversaire de Morten

Publié dans Musique, TakeOnMe, aha, LeSonDuJour

Partager cet article

Repost0

1 2 > >>