Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Love Wedding Repeat

Publié le par Lulu Cineaddict

Love Wedding Repeat

Jack doit empêcher que le mariage de sa soeur, Hayley, tourne au vinaigre et aimerait bien renouer avec Dina. S'il suffisait qu'un plan de table change les choses.

On retrouve ici dans cette production Netfix pour notre plus grand plaisir Sam Claflin que l'on ne voit pas assez à notre goût. On pense sincèrement qu'il est un acteur sous-côté avec des projets intéressants mais pas forcément bien distribués et qui mériteraient de l'être. Là, ça tombe bien, on peut avoir accès au film grâce à Netflix mais le film aurait pu être mieux écrit avec des blagues d'un goût parfois douteux à la place d'être vraiment très drôle. Ici la morale n'existe pas. Cela évitera à ceux qui n'ont pas envie de voir un film nian-nian d'être déçu. La part belle du film est effectivement la présence de Sam Claflin qui mérite beaucoup mieux de la part de Netflix.

Oui, Netflix, nous avons nos exigences. Certes, vous avez fait vraiment fort avec vos décors sublimes, mais au niveau de l'écriture et de l'inspiration sur des films moyens, on peut mieux faire et certainement être plus créatif. Sam Claflin, Olivia Munn et Joel Fry sont des crèmes d'acteurs. Pas de doute là dessus. Ils méritent le meilleur et qu'on se démène pour eux. Joel Fry est d'une drôlerie quand il joue celui qui lutte pour dormir. Exceptionnel. C'est La découverte du film. Il y a deux parties au film, la seconde partie est plus subtile.

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Portrait de la jeune fille en feu

Publié le par Lulu Cineaddict

Portrait de la jeune fille en feu

Marianne est appelée pour peindre en secret le portrait d'Héloïse qui sort du couvent pour se marier et entre elles deux va naître une brève mais très jolie histoire.

J'ai eu un véritable coup de cœur pour ce film qui assurément méritait un autre traitement lors de la soirée des derniers Césars. La photographie est tellement belle, les décors sublimes, la plage est magnifique, les costumes parfaits, la lumière chaleureuse apporte une vraie profondeur, une autre dimension à l'histoire . Les scènes de peinture sont pleines de sens. La maîtrise de Sciamma est à couper le souffle. Les dialogues sont une réussite totale comme quand Héloïse et Marianne ont le don de se dirent leurs vérités qui les bouleversent à chaque fois que l'une arrive à percer à jour l'autre.

Portrait d'une jeune fille en feu raconte vraiment une belle histoire qui ne manque pas d'intensité est magnifiée par l'histoire d'Orphée et Eurydice. Impossible de ne pas être touchée au cœur. Le film mérite une vie prospère après sa sortie en salle et mérite d'être vu largement. Merlant et Haenel sont vraiment mises en valeur par leur réalisatrice et lui donnent le meilleur en démontrant chacune un grand talent. La scène de l'avortement  de Sophie est un déchirement. Sciamma est une immense réalisatrice qui nous livre une fresque immense pleine de poésie et d'émotions. Je me suis trompée un instant en croyant que Camille avait participé à la musique.

Banque-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Dune (1984)

Publié le par Lulu Cineaddict

Dune (1984)

Trop impatiente de voir le Dune de Denis Villeneuve qui devrait faire l’événement et sortir le 23 décembre 2020, je me console en visionnant la version de Lynch de 1984. Et pour moi ça reste une claque malgré le temps qui a passé. En le visionnant on remarque un film qui marque une époque au bon sens du terme. L'histoire raconte le destin de Paul Atréides qui se bat pour être le digne héritier de son père en prenant conscience de ses dons.

Je l'ai vu dans une belle version pour la VOD et je n'ai pas regretté sa qualité. C'est un plaisir de voir les effets spéciaux et de voir ce qu'il en ressort par rapport à l'époque qu'il a marqué. Le niveau est très haut et demeure spectaculaire malgré les années et c'est là qu'on se dit que l'on tient vraiment un chef d'oeuvre. On s'amuse avec les effets utilisés les boucliers que l'on croirait sortis d'un Tétris et c'est complètement génial. On est pris dans un vent de nostalgie. 

Je trouve qu'on a demandé beaucoup à Kyle Maclachlan en lui demandant d'être crédible en chevauchant un vers géant ! La scène où il renifle ses mains pour sentir l'épice est surréaliste mais tel est le ton du film après tout. Je n'ai pas tout compris, il faudra que je me fasse expliquer vraiment le lien entre le vers et l'épice.

Sean Young, tout juste auréolée du succès de Blade Runner, fait une grande Chani et je trouve quand on voit son parcours qu'elle est vraiment sous-cotée aujourd'hui par rapport à ses capacités. Le détail amusant est de voir Alicia Witt enfant alors qu'aujourd'hui sa spécialité est de jouer dans les téléfilms de Noêl, genre que j'affectionne et qu'elle fait comme personne.

On adore particulièrement Sting avec son air de sadique qui est juste parfait, le voir jouer est la cerise sur le gâteau et il accompagne très bien Kenneth McMillan, épatant en Barron Harkonnen.

Oui, le film vaut, évidemment, le coup d’œil pour s'imprégner de son univers époustouflant et promettant une merveille avec les moyens de la technique actuelle dans la version 2020 avec un casting de folie pour Villeneuve.

L'occasion est de revoir le regretté Max Von Sydow qui nous a quitté il y a peu. 

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Rogue One : A Star Wars Story

Publié le par Lulu Cineaddict

Rogue One : A Star Wars Story

J’ai enfin eu l’occasion de voir le film et j’ai trouvé l’histoire de Jyn très attachante avec son père et en particulier quand il l’appelle sa nébuleuse. Quand on pense qu’elle mène de front toute sa mission pour que ses souhaits se réalisent. Je trouve que l’histoire met beaucoup de choses à plat pour l’épisode 4 et est une parfaite introduction. On en sait plus sur la création de l’ Étoile de la Mort. J’ai vraiment aimé. Tout est pesé et maîtrisé avec du sens. Le casting est génial avec le grand Mads, Mads Mikkelsen 😻 Felicity Jones qui est toujours épatante, (toujours avec des femmes fortes parfaitement incarnées), et voir Diego Luna jouer me plaît toujours autant au fil du temps. Je n’ai pas pleuré, non, mais l’histoire a sa force. Que la force soit avec nous, faisons corps avec la force ! 😸

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Marriage Story

Publié le par Lulu Cineaddict

Marriage Story

Marriage Story c'est l'histoire de la séparation de Charlie et Nicole, de leur cheminement pour trouver un accord au mieux qui préserve leur fils, Henry.

Ça y est ! J'ai enfin regardé le film en entier (après deux tentatives) et je peux dire que j'ai revu mon avis. Au début on peut être freiné par le fait de voir un couple en pleine rupture, mais, en fait, au final j'ai beaucoup aimé. On parle d'une déchirure assez violente en somme mais qui s'avère tellement constructive ... Cela laisse place à l'espoir, je trouve.

Le film devient tellement positif que ça en est beau. J'aime beaucoup les différents choix artistiques pris dans le film comme par exemple par rapport au travail du personnage de Charlie. J'aime beaucoup l'hommage à Bowie rendu par le personnage de Nicole à David Bowie. Adam Driver est flippant avec son cutter ! La scène où le fils lit le papier de sa maman sur son père est d'une grande émotion. Laura Dern est d'une grande énergie. Le plaisir est de voir les acteurs principaux chanter. Ça leur va tellement bien. Bref, vendredi soir, j'étais dans un état d'esprit complètement différent qui m'a permis d'apprécier le film à sa juste valeur. Un film disponible sur Netflix à recommander.

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0