Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

278 articles avec cinema

Joker

Publié le par Lulu Cineaddict

"Joker" raconte comment Arthur Fleck, rejeté de la société, sombre dans la folie et devient Le "Joker".

On ressort un brin chamboulé par le "Joker" à cause de sa violence gratuite et de la folie qui va crechendo. On salue la performance de Joaquin Phoenix qui est phénoménale avec son rire qui glace le sang. Mais on ne peut pas rester de marbre face à la dureté de la vie d'Arthur. Impossible. La manière dont il est pris à partie dans la rue à plusieurs reprises est cruelle. Le film montre bien comment dysfonctionne la société et crée les exclus. Le film est vraiment dur et, on peut le dire, pénible. Pour autant il dresse un portrait du Joker efficace. Cela dit, il m'a fallu aller me promener, m'aérer et profiter du beau temps pour m'en remettre.

Ce qu'on a adoré par contre c'est la bande originale du film qui est géniale et en écoute sur Spotify avec par exemple Sinatra, The Doors, Nat King Cole, The Who, Tony Bennett, Gary Glitter, Joy Division, Etta James. La scène où le Joker descend de l'escalier en dansant est une réussite. Joaquin Phoenix est décidément un sérieux prétendant aux Oscars avec sa performance qui détrône celles de Brad Pitt pourtant fantastique dans Once Upon A Time ... In Hollywood et Ad Astra. Qui sera nommé, mis à part Leonardo DiCaprio ? Pour l'instant, un bilan plus détaillé il me reste à faire, pour imaginer les nommés pour la statuette. On aimerait beaucoup Matthias Schoenaerts pour Nevada.

Joker

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Le son du jour ~ Bruce Springsteen -

Publié le par Lulu Cineaddict

Sundown - Extrait de la bande originale du film Western Stars. Sortie le 28 novembre !

Partager cet article

Repost0

Miss Sloane

Publié le par Lulu Cineaddict

Elisabeth Sloane est une lobbyiste de talent mais aux méthodes qui suscitent la controverse. Elle a choisi de se battre pour défendre la loi Harris qui propose en faveur de la limitation du port d'armes. Ses méthodes lui valent de se retrouver devant le congrès pour savoir si elle a violé des règles d'éthique du Sénat pendant qu'elle travaillait dans son ancien cabinet. Sloane est-elle allée trop loin pour défendre ses idées ?

Un film avec un rôle en or pour Jessica Chastain qui est parfaite en femme forte, maniaque du contrôle, qui a aussi ses faiblesses avec par exemple son addiction aux cachets. Sloane est une femme prête à tout pour arriver à ses fins. Mark Strong incarne un personnage de faire valoir de conscience fort chez Sloane. Esme a vraiment une histoire touchante. Tous les personnages comptent.

Aujourd'hui, le film est à voir car il a une importance capitale quand on voit le gros problème des tueries de masse à cause du port d'armes aux USA et le sujet est plus que jamais d'actualité lorsqu'on pense à la politique menée par le Président Trump à ce propos qui divise et qui est d'une gravité absolue. 

Miss Sloane

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Gemini Man

Publié le par Lulu Cineaddict

Henry Brogan est un tueur professionnel qui veut prendre sa retraite car il ne supporte plus l'image que lui renvoie son visage. Il veut tout arrêter quand il commence à se faire poursuivre par quelqu'un qui lui ressemble vraiment mais en plus jeune. Il s'avère que c'est son clone ...

Un Will Smith qui ne semble pas très original mais qui a été tourné dans des conditions spéciales pour une incursion au coeur de l'action. Pour ma part j'ai été très déçue du rendu car vraisemblablement ne doit pas être équipé de la technologie requise et pourtant il s'agissait d'une salle ICE . Trop dommage. J'avais l'impression d'être dans un film des année 90 avec une mauvaise 3D et une vitesse ralentie. Je conseille donc de le voir sans 3D pour le voir correctement car il paraît que très peu de cinémas sont équipés. Moi qui était motivée par les oeuvres passées d'Ang Lee avec Brokeback Mountain et L'Odysée de Pi, je ne peux cacher quelle fut ma déception. Heureusement que Will Smith était là pour sauver les meubles. Les effets spéciaux pour le rajeunir sont bluffants mais on se dit qu'on ne voit rien de nouveau quand on a déjà vu L'Étrange Histoire de Benjamin Button. Mary Elizabeth Winstead est quand même une bonne surprise de découverte et semble prometteuse car elle est très naturelle. Le scénario n'est pas aussi mauvais que pensé mais manque d'originalité.

Gemini Man

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

J'irai où tu iras

Publié le par Lulu Cineaddict

Vali veut passer des auditions pour être choriste de Céline Dion mais ne peut pas compter sur son père qui à un empêchement pour cause de première chimio. Au lieu de cela, il délègue sa place à sa soeur Mina. De là va naître une expérience qui va les rapprocher et leur permettre de se libérer de tous les non-dits.

Avec J'irai où tu iras, Géraldine Nakache retrouve sa comparse Leila Bekhti. On ne change pas une équipe qui gagne et qui a fait recette avec le film Tout ce qui brille. On les voit avec un plaisir retrouvé. La bonne surprise vient de Patrick Timsit qui est particulièrement émouvant dans un très beau rôle. On adore la musique du film de Camille qui vaut le détours et en particulier son titre Seeds. Le titre Babacar de France Gall donne lieu à de belles scènes. Céline Dion est ici prétexte à une toile de fond mignonne mais qui ne m'a pas plus intéressée que ça. L'importance est mise sur la préparation vocale. Les rapports familiaux priment dans l'histoire et c'est ce qui enrichi le film qui est bien réussi. Pascale Arbillot a aussi un rôle original en mère délaissée qui s'occupe de son Air BNB. Un chouette film.

J'irai où tu iras

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Beauté Cachée

Publié le par Lulu Cineaddict

Beauté Cachée, est un film de David Frankel datant de 2016. C'est l'histoire d'Howard Inlet, publicitaire qui ne se remet pas de la perte de son enfant. Pour lui la vie s'est arrêtée le jour de la perte de sa petite fille de six ans. Il décide, un jour, d'écrire à l'Amour, au Temps, et à la Mort. Alors qu'il est sur le point de perdre son entreprise, ses trois collègues mettent au point un curieux stratagème pour le faire réagir. Cela va-t-il aboutir ?

Ce film m'a beaucoup plu car l'histoire est on ne peut plus poignante. Il est servi par un casting cinq étoiles complètement génial avec un Will Smith dans son plus beau rôle depuis Sept Vies. Will Smith fait beaucoup de films d'action mais c'est dans le registre de l'émotion qu'il est le plus intéressant.  Dans Beauté Cachée, il est épaulé des magistraux Edward Norton en père divorcé qui doit avoir à faire avec la colère de sa fille, Kate Winslet en amie des plus compatissante, Helen Mirren, bien mystérieuse dans son rôle, Keira Knightley pleine d'énergie, Michael Peña impressionnant en jeune papa malade.

La fin est très belle et offre un fort joli twist mais je n'en dévoilerai pas plus. On a hâte de retrouver Edward Norton dans Brooklyn Affairs aux côtés de Willem Dafoe et Bruce Willis le 4 décembre. Will Smith fait l'actualité avec Gemini Man d'Ang Lee. Les retours sont plutôt mitigés mais poussent quand même à se faire sa propre opinion.

Beauté Cachée

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Au nom de la terre

Publié le par Lulu Cineaddict

Au nom de la terre, c'est l'histoire de la famille Jarjeau, une famille de paysans de 1979 à 1999. En 1979, Pierre Jarjeau reprend l'exploitation familiale avec l'idée de s'agrandir et de se moderniser. Très vite, il va se laisser entrer dans la spirale d'un monde en constante mutation et se retrouver dépassé.

Un film aussi nécessaire que bouleversant. Le réalisateur, Edouard Bergeon, raconte la propre histoire de son père. Une histoire qui prend aux tripes et à laquelle il est impossible de ne pas être touché. Le casting complet du film est impressionnant. Guillaume Canet est inoui dans son rôle, qui, je pense est celui le plus fort qu'il ait eu jusqu’à présent. On ne peut que constater la ressemblance frappante de Guilllaume Canet avec Christian Bergeon dont on parle dans le film. On ressort de la séance chamboulé mais on se dit que c'est normal et qu'on ne peut plus ignorer la souffrance des paysans qui font un métier admirable. Il fallait faire ce film. Le film est triste mais il y a aussi énormément d'amour qui transparaît tout au long. Il y a de magnifiques plans d'extérieur, je trouve. C'est émouvant de voir jouer encore Rufus.

Au nom de la terre

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Ad Astra

Publié le par Lulu Cineaddict

Le Major Roy McBride est sollicité pour une mission spatiale top secrète qui consiste à retrouver son père disparu sur Neptune. Avant d'arriver à destination il devra faire escale sur la Lune pour garder toute discrétion puis sur Mars. Pour lui son père est mort depuis longtemps mais il va bientôt avoir la preuve qu'il est encore en vie. Va-t-il réussir sa mission périlleuse ?

 J'ai bien aimé Ad Astra car je lui ai trouvé plein d'audace. James Gray est un visionnaire. Imaginer un monde où l'homme a colonisé la Lune et Mars, il fallait oser le faire et le réalisateur l'a fait pour nous alors que cela paraît encore tellement impensable. Cela passe finalement comme une lettre à la poste. Imaginer des pirates sur la Lune avec une course poursuite mémorable à la Mad Max, James Gray l'a fait. Le titre du film est splendide. Les personnages de Brad Pitt et Tommy Lee Jones sont intéressants avec leurs vies consacrées à l'exploration spatiale notamment pour voir s'il y a d'autres formes de vie dans l'univers en ce qui concerne Clifford McBride. Les rapports père-fils sont intéressants. Roy McBride ne veut pour autant pas reproduire les mêmes erreurs que son père et mener une vie différente. Pour autant, ils ont beaucoup de points commun sans se connaître vraiment. Le film ne manque pas de son lot de tragédies. Roy est amené à faire des choix discutables sans en avoir le choix. Brad Pitt est magnifique dans son rôle. On aime le voir calme et posé, réfléchi même si ce n'est pas le cas pendant toute l'aventure. Liv Tyler a un rôle aux antipodes de celui d’Armageddon.

Image: Allociné

Image: Allociné

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Ça

Publié le par Lulu Cineaddict

En 1988, Georgie disparait, victime de Grippe-Sou le clown. Un an après, le clown continue de faire des ravages et les disparitions se succèdent sans que l'on résolve le problème. Bill est bien déterminé à retrouver son frère car il porte en lui un poids de culpabilité. Avec ses copains Richie, Eddie, Stan,Mike, Ben et Beverly, ils forment le club des ratés et voient des choses horrifiques et étranges qu'ils sont les seuls à voir. L'été est là et ils vont tout faire pour retrouver la trace de Georgie. Terrorisés par Grippe-Sou, ils vont devoir faire face.

J'ai beaucoup aimé cette adaptation de Ça de Stephen King version 2017. Il était temps de faire quelque chose au goût du jour. Les personnages sont intéressants car ils ont tous une histoire douloureuse qui fait qu'on est touché d’emblée par l'histoire. Les effets spéciaux sont réussis (comme ceux de la scène de la salle de bain de Beverly) et collent avec les peurs des enfants qui sont vraiment sombres pour leur jeune âge. Ça manipule l'esprit des enfants avec leurs peurs. Le maquillage de Bill Skarsgård est une réussite et colle bien avec le côté multi-facettes du personnage. Les scènes dans la maison de Grippe Sou sont bien faites. Avant toutes choses, le film raconte une belle histoire d'amitié. Ils se soutiennent, coûte que coûte, dans l'adversité. Leur force c'est d'être ensemble. On aime, côté musique, la référence aux New Kids On The Block, et le fait que The Cure fasse partie de la bande originale avec leur titre Six Different Ways. Le film laisse tout de suite penser à de bonnes choses pour le Chapitre 2. Il est indispensable de le voir avant. Je ne manquerai pas de vous donner mes impressions sur le Chapitre 2 lors de mon prochain billet.

Ça

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

Music Of My Life

Publié le par Lulu Cineaddict

1987.Luton. Javed trompe son ennui et les soucis de racisme grâce à l'écriture de poèmes et voit sa vie bouleversée lorsqu'il découvre la musique de Bruce Springsteen et ses textes. Il n'aspirera dès lors qu'à une chose, c'est devenir écrivain. Un choix à mille lieux de ce que sa famille pense pour lui alors qu'il doit faire des efforts pour l'aider financièrement puisque c'est la crise. Il sera soutenu par son voisin et sa professeur d'anglais Mme Clay.

Un feel good movie efficace porté avec enthousiasme par un talentueux Viveik Kalra qui devrait continuer à faire parler de lui après le film. Music Of My Life raconte une belle histoire d'amitié. Le film permet de décortiquer bel et bien les textes de Springsteen qui sont si importants qu'ils méritent d'être mis à l'honneur et de s'y attarder. Un seul visionnage ne suffit pas pour mesurer toute l'étendue de l'oeuvre de Springsteen quand on est novice en la matière. On se rend compte réellement comme Springsteen est un essentiel qui fait du bien. On aime bien Hayley Atwell dans son rôle de professeur d'anglais. On adore le tableau fait sur la chanson Born to run qui n'est que pure énergie. A la sortie du film, j'ai fait l'acquisition des Greatest Hits du Boss. Le film est tellement positif. Parmi mes chansons préférées figure donc Born to run, The River, Hungry Heart, Born in the USA, My Hometown et Dancing in the Dark. La Bande-Originale est géniale car elle reprend le meilleur des musiques des années 80. On y retrouve entre autres Level 42, A-ha, Pet Shop Boys.

Music Of My Life

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>