Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

278 articles avec cinema

Good Bye, Lenin !

Publié le par Lulu Cineaddict

1989. Alex, berlinois de l'Est, voit sa vie chamboulée lorsque sa maman fait un infarctus et tombe dans le coma. Son coma va durer 8 mois avant qu'elle ne se réveille. Seulement, son état est tellement fragile que son fils préfère lui cacher tout ce qu'il s'est passé pour lui éviter les émotions trop fortes. Elle, qui était une fervente socialiste aurait certainement du mal à vivre la réunification. Alors, Alex va tout faire pour la protéger et la faire vivre comme avant mais avec de nombreuses difficultés vu que la société est en pleine mutation. Il va le faire avec la complicité de son entourage et d'autres encore. Son but, rendre sa mère heureuse tant qu'il le peut encore.

Le film est vraiment très émouvant et est celui qui révéla Daniel Brühl au grand public en 2003. Le personnage d'Alex fait vraiment tout ce qu'il y a en son pouvoir pour aider sa mère et lui réinventer une vie avec sa vision bien personnelle pour qu'elle soit plus belle pour sa maman. On se marre quand Alex s'amuse à transvaser la nourriture dans d' anciens emballages car la société de consommation a tellement changé depuis la réunification que certains produits n'existent plus. On voit le développement de Coca Cola et Burger King. On s'amuse des cassettes vidéos qu'Alex et Denis font pour faire comme si de rien n'était. La fin est à la fois triste et très poétique. J'ai adoré cette revisite de l'histoire allemande. La musique de Yann Tiersen est magnifique et pleine d'émotions. A recommander !

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Oh Boy

Publié le par Lulu Cineaddict

Une journée dans la vie de Niko Fisher où tout va de travers, alors qu'il ne souhaite qu'une chose : boire tranquillement son petit café.

Cela commence par une dispute avec sa copine qui aurait aimé qu'il reste plus longtemps, ça continue avec un rendez-vous pour confirmer son retrait de permis pour abus d'alcool et une rencontre avec Julika, une ancienne camarade de classe dont il se moquait parce qu'elle était trop grosse. Ça se poursuit avec son père qui lui coupe les vivre parce que cela fait bientôt deux ans qu'il ère à ne rien faire après avoir interrompu ses études de droit et ça va ainsi de suite mais cela va crescendo jusqu’à sa rencontre avec une personne plus âgée dans un bar qui va le bouleverser profondément.

Le film est vraiment une petite pépite qui est magnifiée par le noir et blanc. La bande originale, très jazzie dynamise le tout. Tom Schilling est vraiment remarquable (il était sensationnel dans L'Oeuvre sans auteur et c'est pour cette raison que nous sommes revenu sur son premier succès qui date de 2013)  et dorénavant nous aurons un œil sur sa filmographie. La photographie dans le film a un rôle essentiel qui participe à sa qualité. Une bonne découverte qui donne envie de visiter Berlin.

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Never grow old

Publié le par Lulu Cineaddict

Never grow old est un western qui raconte en 1849, l'histoire de Patrick Tate, un charpentier, entrepreneur pompe funèbre qui bon gré - mal gré est amené à faire des affaires avec une bande de malfrats dirigée par Dutch Albert qui fait régner la terreur dans la ville.

J'ai trouvé le film dur et John Cusack est quasi-méconnaissable dans son rôle d'ordure. Les comédiens sont tous bons. Quelle bonne idée d'avoir réuni Emile Hirsch et Deborah François ! Un duo inattendu qui fonctionne très bien et dans un genre pas forcément attendu. On aime la droiture d'Audrey qui est un beau personnage. Emile Hirsch campe un homme divisé qui a envie de partir mais qui profite du fait que ses affaires reprennent tout en n'ayant d'yeux que pour sa famille. J'ai trouvé le film bien fait mais moche de cruauté. 

Never grow old

Partager cet article

Repost0

Fast and furious Hobbs and Shaw

Publié le par Lulu Cineaddict

Hobbs et Shaw doivent collaborer ensemble pour sauver la planète d'un virus mortel. Chose ardue car ils ne peuvent se supporter. Pourtant, ils vont devoir faire avec et faire en sorte de sauver la soeur de Shaw, agent du MI6 qui s'est inoculé le virus pour ne pas qu'il tombe dans les mains de Brixston. Une course contre la montre a lieu pour que le virus ne se propage pas.

Le film est efficace et curieusement ne bascule encore pas trop dans le côté bourrin, je trouve car on explore l'histoire familiale des personnages principaux pour donner quelque chose de plus profond que prévu. Je pense que Dwayne Johnson et Jason Statham en ont à revendre tout de même pour être performants ailleurs que dans des scènes d'action. Quoi qu'on en dise Johnson respire la sympathie et Statham a une certaine élégance. La bonne idée de casting vient d'Idris Elba en superman méchant qui assure autant que Vanessa Kirby dans son rôle. Mine de rien, Vanessa Kirby est en train de gravir les échelons depuis son rôle d'Alicia dans "Avant toi", et se montre très douée dans des films d'action depuis Mission Impossible : Fallout et je pense qu'on n'est pas au bout de nos surprises avec elle. J'ai bien aimé le film qui fait sourire et Helen Mirren et Ryan Reynolds sont très drôles dans leur rôle. C'est le deuxième film d'action qui me fait sourire cette année avec John Wick Parabellum mais je ne saurais les départager car ils sont tout les deux bien différents.

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Avant toi

Publié le par Lulu Cineaddict

Lou Clark perd son emploi de serveuse dans un café et doit trouver un emploi pour aider sa famille. Elle trouve un CCD de 6 mois chez les Traynor pour être aide-soignante auprès de leur fils paralysé, Will. Les débuts seront difficiles mais la relation entre les deux va vite évoluer vers de l'amour. Entre temps, Lou va apprendre pourquoi le contrat n'est que de 6 mois car Will veut partir en Suisse faire un suicide accompagné par Dignitas. Il ne lui reste que peut de temps , mais Lou va faire tout ce qu'elle peut pour essayer de le faire changer d'avis. Va-t-elle y parvenir ?

Le film est touchant car on voit le personnage de Lou, d'abord rejeté devenir vite indispensable à Will. On aime le caractère enjoué de Lou qui a tout du rayon de soleil. Elle est rigolote avec ses tenues improbables. Il y a Will, renfrogné à la base qui va s'ouvrir et montrer à Lou qu'il y a d'autres champs des possibles. Pour une relation très complémentaire en fin de compte. Emilia Clarcke est solaire dans ce film. Sam Clafin est bouleversant, sa filmographie est à suivre et on adore la bande originale avec notamment "Photograph" de Ed Sheeran. Mieux vaut être équipé de mouchoirs. J'ai en ma possession les suites au livre de Jojo Moyes. "Après toi" et "Après tout". Pour l'instant j'aime bien rester dans l'imagination de l'avenir de Lou mais très vite va m'en prendre l'envie d'en savoir plus. On a hâte de retrouver Sam Claflin qui a un rôle dans "Charlie's Angels" le 30 octobre 2019 et Emilia Clarke dans "Last Christmas" le 19 novembre au cinéma.

 

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Les faussaires de Manhattan

Publié le par Lulu Cineaddict

Lee Israel est une biographe renommée dans une mauvaise passe. Elle n'arrive plus à avoir de succès, perd son boulot, alcoolique et vit seule avec son chat malade, Jersey. Pour pouvoir le soigner elle va commencer à créer de fausses lettres de correspondance d'écrivains célèbres et les revendre à des collectionneurs. C'est alors qu'elle tombe sur Jack Hock, dealer de cocaïne cleptomane qui va devenir son partenaire de crime et ils vont se retrouver recherchés par le FBI.

Le film est à voir pour Melissa McCarthy qui a trouvé ici son meilleur rôle. Son rôle lui a d'ailleurs valu une nomination aux oscars. Le film est basé sur un mémoire. Il est vraiment intéressant pour ses acteurs car il donne à jouer de véritables gueules cassées. L'histoire de Lee Israel et son chat est vraiment touchante, tout comme le personnage interprété par Richard E. Grant qui est magistral. L'histoire est somme toute très morale. 

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Comme des bêtes 2

Publié le par Lulu Cineaddict

Max est stressé depuis que sa famille s'est agrandie avec la venue d'un bébé et suite à l'avis du vétérinaire, il doit porter une collerette pour ne pas se gratter. La famille décide de partir au grand complet à la campagne. Max n'oublie pas de confier son jouet préféré à Gidget qui va s'en occuper comme s'il s'agissait de son propre enfant. Manque de chance il finit par tomber dans un appartement plein de chat et Gidget va devoir ruser pour le récupérer. A la campagne, Max fait la connaissance de Rico, un berger peu commode mais qui va lui faire changer sa façon de voir les choses.

Un deuxième volet réussi, je trouve parce qu'il y a un vrai méchant dans l'histoire, un responsable de cirque qui maltraite un tigre blanc juste adorable que Pompon va devoir aller sauver. Max s'affirme. Je trouve le deuxième volet plus abouti que le premier. L'épisode à la ferme est très joli. Par contre je ne suis pas trop d'accord avec le traitement de la fin du personnage méchant par rapport à l'exemple qui est donné aux enfants, car il se fait rouler plusieurs fois dessus et je ne sais pas mais je trouve que les scénaristes auraient pu trouver une autre solution même si je trouve également que ce personnage mérite toutes les corrections du monde.

 

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Comme des bêtes

Publié le par Lulu Cineaddict

Imaginer ce que font vos bêtes pendant que vous n'êtes pas là. C'est tout le travail que proposent les créateurs de "Moi, Moche et Méchant" en nous racontant l'histoire de Max, Gidget, Duke et Pompon. Max voit sa vie de chien bouleversée quand sa maîtresse Katie, ramène un autre chien chez-elle. C'est le drame quand une balade tourne mal et que Max et Duke se perdent dans New-York pour atterrir dans les égouts et jusque dans Brooklyn. Les amis de Max décident d'aller à leur recherche.

Une petite histoire sympathique qui plaira aux amoureux des animaux aussi bien petits que grands. Les personnages sont vraiment bien faits et vraiment attachants. On se prend au jeu de l'histoire sans s'ennuyer et on adore la façon dont évoluent les personnages. Au niveau des personnages, on en a un en particulier qui est plein de ressources qui est celui de Gidget qui est tout simplement géniale. Le doublage est bien assuré.

Image : Allociné

Image : Allociné

Partager cet article

Repost0

Crawl

Publié le par Lulu Cineaddict

Un ouragan s’abat sur la Floride et Haley doit retrouver son père qui ne donne plus de nouvelles. Elle va dans leur ancienne maison, où elle retrouve son chien et le portable de son père et va s'en suivre une recherche dans le sous-sol qui prend l'eau . Une fois son père retrouvé, ils vont devoir faire face à la menace d'aligators.

Le film est une agréable surprise, rafraîchissant par des temps caniculaires ! On adore le chien qui je crois si j'ai bien compris s'appelle Sugar ! Les scènes dans le sous-sont oppressantes à souhait et sombres à souhait et les scènes dans l'eau sont très bien filmées. Les personnages sont mordus tellement de fois qu'on se demande comment ils vont s'en sortir vivants. Le film vaut pour son ambiance inquiétante créée avec le bon savoir-faire par Alexandre Aja. Maintenir l'intérêt du film a été pour moi le plus grand défi du réalisateur et il l'a réussi. Le sujet est difficile à la base.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

Vita & Virginia

Publié le par Lulu Cineaddict

Vita et Virginia raconte la rencontre de Vita Sackville-West et Virginia Woolf  en 1922 et tout ce qui va suivre et conduire à la rédaction de "Orlando", le premier succès littéraire de Virginia Woolf.

Le film ne m'a pas plu plus que cela. J'ai trouvé étrange de mettre de la musique un peu électro en fond sonore même si ça n'était pas mauvais à écouter et pourtant je suis habituée à ce type d'exercice ayant vu par exemple le film de Baz Luhrmann "Gatsby Le Magnifique"que j'ai pourtant adoré. C'est peut-être pour donner une certaine modernité au film, mais je suis passée à côté. Cela dit Gemma Arterton et Elizabeth Debicki sont loin d'être mauvaises dans leurs rôles. Le rôle de Virginia Wolf est intéressant à jouer du fait de ses névroses. Les décors et les costumes sont très beaux. On passe peut-être à côté à cause du caractère infidèle de Vita. On retrouvera avec plaisir prochainement Gemma Arterton dans "My Zoe" de Julie Delpy et Elizabeth Debicki dans "Tenet" de Christopher Nolan.

Image : Allociné

Image : Allociné

Bande-annonce

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>