Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1 articles avec kylemaclachlan

Dune (1984)

Publié le par Lulu Cineaddict

Dune (1984)

Trop impatiente de voir le Dune de Denis Villeneuve qui devrait faire l’événement et sortir le 23 décembre 2020, je me console en visionnant la version de Lynch de 1984. Et pour moi ça reste une claque malgré le temps qui a passé. En le visionnant on remarque un film qui marque une époque au bon sens du terme. L'histoire raconte le destin de Paul Atréides qui se bat pour être le digne héritier de son père en prenant conscience de ses dons.

Je l'ai vu dans une belle version pour la VOD et je n'ai pas regretté sa qualité. C'est un plaisir de voir les effets spéciaux et de voir ce qu'il en ressort par rapport à l'époque qu'il a marqué. Le niveau est très haut et demeure spectaculaire malgré les années et c'est là qu'on se dit que l'on tient vraiment un chef d'oeuvre. On s'amuse avec les effets utilisés les boucliers que l'on croirait sortis d'un Tétris et c'est complètement génial. On est pris dans un vent de nostalgie. 

Je trouve qu'on a demandé beaucoup à Kyle Maclachlan en lui demandant d'être crédible en chevauchant un vers géant ! La scène où il renifle ses mains pour sentir l'épice est surréaliste mais tel est le ton du film après tout. Je n'ai pas tout compris, il faudra que je me fasse expliquer vraiment le lien entre le vers et l'épice.

Sean Young, tout juste auréolée du succès de Blade Runner, fait une grande Chani et je trouve quand on voit son parcours qu'elle est vraiment sous-cotée aujourd'hui par rapport à ses capacités. Le détail amusant est de voir Alicia Witt enfant alors qu'aujourd'hui sa spécialité est de jouer dans les téléfilms de Noêl, genre que j'affectionne et qu'elle fait comme personne.

On adore particulièrement Sting avec son air de sadique qui est juste parfait, le voir jouer est la cerise sur le gâteau et il accompagne très bien Kenneth McMillan, épatant en Barron Harkonnen.

Oui, le film vaut, évidemment, le coup d’œil pour s'imprégner de son univers époustouflant et promettant une merveille avec les moyens de la technique actuelle dans la version 2020 avec un casting de folie pour Villeneuve.

L'occasion est de revoir le regretté Max Von Sydow qui nous a quitté il y a peu. 

Bande-Annonce :

Partager cet article

Repost0