La vie devant ses yeux

Publié le par luluninette

La Vie devant ses yeux

 

La vie de Diana est bouleversée par la tragédie de  Briar Hill, dans une banlieue du Connecticut. Un étudiant désepéré à tiré sur tout ce qu'il pouvait  avant de se donner la mort et impossible pour elle de ne pas être marquée par  le moment ou il demande a elle ou son amie Maureen, laquelle il doit laisser la vie sauve. Difficile d'avantage encore lors du moment de la commémoration en l'honneur des victimes, lorsque sa vie est marquée a jamais par un drame qui n'a rien d'anodin pour une construction de vie de famille heureuse et épanouie.

La Vie devant ses yeux - Uma Thurman

Uma Thurman

Une mise en scène remarquable et primordiale, un peu dans la lignée d'un Memento, avec une Uma Thurman très heureusement tout en naturel (naturel qui pouvait semblé perdu dans le très téléphoné et décevant Un mari de trop). Ici tout a une importance. Un geste, un mot, le moindre petit détail, le décors d'une pièce, l'espace temps aussi précis comme pour rappeler que tout peut basculer en l'espace d'une infra-seconde. Ce film est mené avec élégance, pudeur placée avec une grande justesse et poésie et habillé des belles musique de James Horner. Un retour digne pour Evan Rachel Wood qui avait du mal a faire parler d'elle d'une manière positive depuis Once & Again, Thirteen et une rélévation Eva Amurri, (fille de Suzan Sarandon) qui risque de faire parler d'elle dans les prochains temps.

La Vie devant ses yeux - Evan Rachel Wood et Eva Amurri

Evan Rachel Wood et Eva Amurri

Images: © Metropolitan FilmExport



Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article