Rien à déclarer

Publié le par luluninette

Rien à déclarer

L' histoire :

En 1993, passage à l' Europe oblige, la disparition des frontières franco-belges créé son lot de bouleversement chez les douaniers. Dans la ligne de mire se trouvent Ruben Vandevoorde et Mathias Ducatel qui sont obligés de mettre leurs différents personnels entre parenthèses pour faire équipe et filer un trafic de contrebande.

Rien à déclarer

Ducatel et Vandevoorde ont des pendules à mettre à l’heure

Mon avis :

Un film qui tient toutes ses promesses et qui a été tout bonnement injustement déprécié par la critique. Dany Boon délivre  une comédie de grande qualité qui ne fait jamais dans la bassesse (chose rare et précieuse de nos jours) et ceci, je le salue et le souligne comme il se doit. Dans sa troisième réalisation en tant que scénariste, Boon a un don qui se confirme, celui de savoir toucher les gens, de les faire rire avec un lot de moments déjà cultes, comme seuls lui, Jean Girault et Francis Veber savent le faire.

Le casting est génial. Qui de mieux que Benoît Poelvoorde pour porter le drapeau de la Belgique ? L'ex Deschiens Bruno Lochet est hilarant dans son rôle de Tiburce, particulièrement dans l'inégalable scène du "regard innocent".

Il y a aussi la mémorable scène de discorde au sujet de l'orthographe du mot "ambulance" dont les lettres sont à coller sur un faux véhicule. La façon que Dany Boon a eu de revisiter la 4L en version tunée séduit petits et grands. Les manières différentes de stopper les automobilistes à la belge ou à la française prête aussi à un bon moment de rigolade.

Le couple Damiens-Viard étonne et est très efficace en nous rappelant combien Viard sait être drôle dans le registre de la comédie pure. Julie Bernard est la découverte du film et quand on se rend compte qu'elle a déjà travaillé pour Jeunet et  Caro dans La Cité des Enfants Perdus, on se demande comment cela se fait qu'elle ne fut pas plus plébiscitée auparavant.

 

 

Rien à déclarer

Rien de tel qu’'un bon repas pour briser la glace


 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article