SUNSHINE

Publié le par luluninette

SUNSHINE
 
  Affiche française. Twentieth Century Fox France
 
 
 
 
2057. L'équipage à bord de l'Icarus II met tout en oeuvre pour mener a bien sa mission : réanimer le soleil qui se meurt. Un incident technique le met au pieds du mur ...
 
 
JUBILATOIRE cette nouvelle expérience concoctée par le trio Alex Garland - Boyle et Underworld.
Un cocktail explosif, qui contrairement à certaines idées reçues en provenances de certains codes liés à la SF, sait allier finesse et intelligence.
 
Le film est constitué de 2 parties, une plus spaciale et l'autre plus SF (de très courte durée) dont je vais taire les aboutissants afin de garder le suspens, mais le tout est traité telle manière que cela donne un ensemble très réaliste, sobre, unique. Le doublage est on ne mieux fait. Les scènes dans la salle d'observation sont à couper le souffle.
 
Ce n'est pas inutile de spécifier de dans le cas présent, les acteurs en prennent plein la tronche, mais c'est une habitude chez Boyle. 
 
 
Cillian (a prononcer avec un K à l'irlandaise) Murphy est excellent comme d'habitude. Il sera prochainement à l'affiche de Watching the detectives ou il joue un fou de cinéma.
 
Coup de gueule à pousser haut et fort par rapport à la sortie US du film qui serait de façon encore incertaine prévue pour le mois de septembre. De quoi empêcher très largement au film de trouver son public . Ceci entraîne un scandaleux retard dans la sortie de la bande originale du film, parfaitement introuvable à l'heure actuelle. La musique est à la auteur de nos espérences avec une musique samplée que l'on a déjà pu entendre dans Le Seigneur des anneaux - Les deux tours ou Requiem for a Dream.
 
Sunshine est déjà culte. Courrez le voir ! Même les non-amateurs de S.F. y trouveront leur compte.


Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article