Iron Man 2

Publié le par luluninette

Iron Man 2

L’histoire :

Tony Stark, célèbre milliardaire inventeur est maintenant reconnu publiquement comme étant Iron Man voit et son armure convoitée par l’armée des Etats-Unis, qui est encore loin de sa technologie. Seulement, le problème est que son armure à pour revère de médaille de lui intoxiquer gravement le sang. Tony doit trouver rapidement une solution au problème qui s’amplifie avec l’arrivée d’Yvan Vanko qui veut se venger de la mort de son père en tenant le père de Tony comme étant le responsable. Heureusement, Stark peut compter sur Jarvis, Potts, Fury et La Veuve Noire et le lieutenant colonel Jim Rhodes pour venir à son aide dans cette aventure.

Iron Man 2

Tony Stark a de la suite dans les idées quand il est inspiré …

Mon avis :

Je n’attendais rien de mirobolant en allant voir ce deuxième volet de Iron Man. Pourtant très fan de Robert Downey Jr, le 1er volet laissait place au côté obscure de Stark, dans son côté le plus énervant, son côté golden boy milliardaire narcissique et intéressant au-delà du possible. Même les scènes d’action étaient ennuyantes. Je me demandais pour quelles raisons si ce n’est pécuniaires, Robert Downey Jr vient là fourvoyer son talent ! Et là, vient une lueur d’espoir susceptible de donner de beaux jours à la franchise Iron Man. Là on découvre les vrais failles de Iron Man, aussi superficielles que profondes soient-elles. Le héro joue sur deux tableaux et on apprécie de voir évoluer le personnage et de pouvoir enfin l’observer dans toutes ses nuances.

Iron Man 2

Attention, Natasha cache bien son jeu !

Le personnage de La Veuve Noire vient rajouter du piquant à l’intrigue amoureuse du héro et donne une Potts moins lisse et donc largement plus intéressante qu’au début. Scarlett Johansson nous laisse une scène de bataille joliment chorégraphiée qui nous laisse comprendre l’importance de son implication de son personnage. Don Cheadle s’impose sans grand effort tandis que Mickey Rourke bataille pour donner de l’importance à un méchant plus blessé que méchant. L’intérêt est aussi relancé par Jarvis, la machine géniale de Stark, qui prend de l’importance et qui m’a pas mal amusée. Pour autant de raisons, je répondrai présente pour voir la suite !



Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article