Spécial Césars - La Graine et le Mulet

Publié le par luluninette

J'ai choisi de fêter les Césars à ma manière : en allant au cinéma avec 2 amies.

La Graine et le mulet

Notre choix c'est porté sur La graine et le mulet. Besoin d'escapade et de changer d'air évoqué. Le film raconte le destin d'un père de famille maghrébine de Sète épuisé mais qui tente tout pour de s'en sortir après serrer fait renvoyé d'un chantier naval. Entre difficultés financières et tensions familiales, un dimanche en famille s'organise autour d'un couscous au poisson. Une idée susceptible de réunir le petit monde prend forme avec l'espoir de pouvoir mettre au point un restaurant sur un bateau à rénover....

La Graine et le mulet - Hafsia Herzi et Habib Boufares

Kechiche décrit très justement le manque de communication et les dégâts qu'il peut causer et ce de manière irréversible, lors que le bonheur est là, à portée de main. La fin est terriblement menée à tambours battants avec les 2 interprètes qui ont le coeur qui bat à l'unisson.

Un film très touchant et même cruel qui rappelle combien la vie est courte et combien il est important de préserver les siens tant qu'on le peut. 

Les rôles féminins sont importants et sont exception-nellement mis en valeur. Hafsia Herzi à du talent à revendre et ne devrait pas tarder à se faire un nom, tout juste auréolée de son César comme meilleur espoir féminin.

En fait le film a rafflé aux Césars les récompenses les plus prisées mais bien amplement méritées.

  • MEILLEUR FILM remis par Charlotte Rampling et Jean Rochefort
    La graine et le mulet réalisé par Abdellatif Kechiche
  • MEILLEUR RÉALISATEUR  remis par Nathalie Baye et Edoaurd Baer
    Abdellatif Kechiche pour La graine et le mulet
  • MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL remis par Clotilde Courau
    Abdellatif Kechiche pour La graine et le mulet
  • MEILLEUR ESPOIR FÉMININ  remis par Malik Zidi et Vahina Giocante
    Hafsia Herzi dans
    La graine et le mulet


  • Publié dans Cinéma

    Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

    Commenter cet article