Da Vinci Code : 17/06/06

Publié le par luluninette

Ce soir, j'ai été voir le fameux Da Vinci Code au cinéma pour me rattrapper de mon retard sur la selection cannoise !  
  

 
Moi, qui était pleine d'idées prémâchées, je ne suis pas déçue d'avoir pu finalement me faire mon propre avis.
 
Ce film a subi des critiques trop éxagérées de la part de la presse. Cela dit quelque part, il vaut mieux faire réagir que d'inspirer l'indifférence. Néanmoins, vu le casting, il était certain que le film allait trouver son public sans avoir réellement besoin de la presse comme alliée. Mais, je trouve cela dommage d'égratiner gratuitement un film (et surtout quand il n'est pas visionné dans son intégralité lors de sa projection,  ce qui fut le cas pour la première présentation à la presse pour  Da Vinci Code).
 
Pour moi, le film remplit avec élégance ses fonctions d'adaptation de roman sur grand écran. J'ai adoré les scènes au Louvres ! Splendides !
Je ne me suis pas fendue de rire en regardant les scènes supposées tristes !
 
Paul Bettany est vraiment surprenant dans son rôle moine albinos.
 
Audrey Tautou tire très bien son épingle du jeu, pour une novice des méga-productions. Son personnage, dans l'urgence de retrouver l'assasin de son grand-père est assez convainquant malgré le fameux poids qui repose sur ses épaules au final et qui se transforme en autodérision.
 
Je ne comprends pas pourquoi, lors des phases tests, les gens ont fait tout un fromage à propos de la coupe de cheveux de Tom Hanks qui pour une fois depuis bien longtemps évite ainsi de faire du Tom Hanks pour insuffler plus de singularité à son personnage. Comme métamorphosé, on a l'impression de redécouvrir l'acteur. Depuis le temps qu'il avait la même allure !
 
Le problème de Da Vinci Code se situe par rapport au ressenti à la foi du spectateur elle-même qui va faire adhérer ou pas à l'histoire. Mais à partir du moment ou il est bien entendu qu'il s'agit d'un roman et non d'une enquête réelle, je ne vois pas ce qui peut empêcher de passer un bon moment de divertissement.
 
Le cas de cette oeuvre de Ron Howard illustre à merveille le fait qu'il vaut mieux en général, se faire son opinion, en allant voir tout simplement les films, sans préjugés, pour pouvoir les apprécier à leur juste valeur.  



Publié dans Cinéma

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

dark349 26/06/2006 09:46

bien d'accord avec toi