Les Vacances du Petit Nicolas

Publié le par Lulu Cineaddict

Les Vacances du Petit Nicolas

 Dans cet opus nous partons avec Le Petit Nicolas pour des vacances qui seront contrairement à la coutume familiale, non pas à la montagne, mais à la mer. 

Nous avons aimé le film pour de multiples raisons ! Les références cinématographiques sont nombreuses, et amusantes à repérer. Entre autres, Kad Merad nous fait à la fois du Louis de Funès et Dani Boon. Erja Malatier, qui joue Isabelle est épatante au début  avec son visage de poupée de cire que l'on peut assimiler presque à Chucky, dans un décors d'hôtel aussi angoissant que celui de Shining (tout au moins au début). On a aussi Psychose sous la douche. On adore Valérie Lemercier qui nous fait profiter à nouveau de ses talents de danseuse. Le clin d'oeil à B.B. avec sa Madrague et au cinéma de la Nouvelle Vague, l'âge d'or du cinéma italien et hollywoodien ,

Le film fait, de manière intéressante, appel à la nostalgie des premiers émois amoureux éphémères, mais d'une importance capitale sur l'instant présent. Il y a les rêves impossibles de prolongations de vacances . Qui n'a pas fait d'adieux à ses copains de vacances en se demandant par simple curiosité ce qu'ils sont devenus. On rendra ici,  également un hommage à la grande Bernadette Lafont, décédée pendant le tournage, remplacée par la rigolote Dominique Lavanant pour le rôle de Mémé, qui adore les bisous ! Drôle et émouvant.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article